Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Alice et Hugo en vadrouille

Alice et Hugo en vadrouille

Suivez nos étapes autour du Monde !


Machu Picchuuuu ! (Enfin...)

Publié par Hugo & Alice sur 18 Juillet 2015, 11:11am

Catégories : #Pérou, #randonnée

Et voilà, après 8 jours de marche sur le trek du Choquequirao (voir les deux articles précédents) nous arrivons enfin au Machu Picchu ! Aujourd'hui nous allons donc répondre à une question que vous vous posez tous : vont-ils enfin pouvoir se laver les cheveux ?

Jour 8 : Lucmabamba (2008m) - Aguas Calientes (2070m)

Durée : 6h. Distance : 22km. D+ 900m. D- 900m

Ce matin on s'offre un petit déjeuner de luxe : on a acheté des oeufs et du lait concentré et comme il nous reste un fond de sachet de farine on se fait des crêpes ! Avec le bon café de la plantation pour arroser ça.

Puis on grimpe au milieu des plants de café.

Machu Picchuuuu ! (Enfin...)

Après deux heures de marche nous arrivons à Llactapata où se trouve quelques ruines mais surtout notre première vue sur le Machu Picchu :

Machu Picchuuuu ! (Enfin...)

Mais si, là, tout au fond, derrière Hugo !

Machu Picchuuuu ! (Enfin...)

Puis on redescend jusqu'à Hydroelectrica, situé à côté d'une centrale hydroélectrique comme son nom l'indique.

C'est un endroit bien connu des routards puisqu'il permet d'accéder au Machu Picchu à moindre frais. En effet aucune route ne dessert Aguas Calientes, la ville au pied de la cité inca. Il faut prendre le train depuis Cusco et ça coûte un rein. Ou alors prendre un minibus jusqu'à cette fameuse Hydroelectrica et marcher pendant 10km le long de la voie. C'est donc parti pour ces 10km, les moins intéressants du trek...

Machu Picchuuuu ! (Enfin...)Machu Picchuuuu ! (Enfin...)

Deux heures plus tard nous voici à Aguas Calientes, ville sans aucun charme, construite uniquement pour les touristes. C'est une succession d'hôtels et de restaurants.

Machu Picchuuuu ! (Enfin...)

La priorité : aller acheter nos billets pour la visite du Machu Picchu le lendemain.

Puis on se trouve un hôtel à un prix tout à fait correct, avec la chose la plus importante à nos yeux : une douche bien chaude. Moment de pur bonheur !

En se regardant dans le miroir on comprend pourquoi la ceinture de notre sac (qui permet de répartir le poids sur notre bassin) nous fait mal : nous avons perdu nos réserves, les os des hanches sont saillants, ça frotte !

Le soir on s'offre un restaurant au dessus de notre budget pour manger un excellent morceau de viande. Ca valait le coup de manger des oeufs pendant une semaine pour se permettre un tel extra à la fin.

Puis on rentre se coucher tôt, c'est encore une longue journée qui nous attend demain.

Jour 9 : Aguas Calientes - Machu Picchu - Hydroelectrica

Distance : 25km. D+ 1000m. D- 1100m

On pensait un peu que c'est bon, s'en était finit des grosses journées de marche. Et bien on se trompait !

Le Machu Picchu se trouve 400m plus haut que Aguas Calientes. Pour y accéder il y a des bus, mais à 20 euros la demi heure de bus, ça nous enchantait pas trop.

On y va donc à pied ! Et là c'est stratégique :

Le Machu Picchu ouvre à 6h.

Le chemin qui y monte commence à 3km d'Aguas Calientes, et débute par la traversée d'un pont qui n'ouvre qu'à 5h.

Nous arrivons au pont vers 4h45, il y a déjà plus d'une centaine de personnes devant nous qui attendent.

A l'ouverture du pont ils font passer les personnes au compte-goutte, il est déjà 5h15 quand nous nous lançons à l'assaut de la montagne.

Et là, notre esprit de compétition à pris le dessus : on devait arriver avant tout le monde. Mais dans les escaliers étroits c'est difficile de doubler. On court quand on peut, on ne s'arrête pas et moins de 40 minutes plus tard nous sommes à l'entrée du Machu Picchu, il n'y a plus que 10 personnes devant nous. Et surtout nous sommes arrivés avant les premiers bus !

Machu Picchuuuu ! (Enfin...)

Résultat : on peut contempler le Machu Picchu entièrement vide ! Seuls quelques lamas nous devancent.

Machu Picchuuuu ! (Enfin...)
Machu Picchuuuu ! (Enfin...)

On profite du fait que tout le monde reste sur le premier point de vue pour se promener seuls au milieu des ruines.

Machu Picchuuuu ! (Enfin...)
Machu Picchuuuu ! (Enfin...)Machu Picchuuuu ! (Enfin...)

Vers 7h30, le soleil se lève sur la cité :

Machu Picchuuuu ! (Enfin...)

Mais nous, quand on n'a pas notre kilomètre de dénivelé positif par jour on est grognon. Nous avons donc pris des billets pour la montagne qui surplombe le Machu Picchu, 600m plus haut.

C'est tout là-haut :

Machu Picchuuuu ! (Enfin...)

Si hier au moment de prendre les billets on avait su que c'était aussi haut je pense qu'on ne les aurait pas pris.

Les escaliers incas sont raides, comme le reste de la journée est encore long on y monte assez vite, ça nous prend environ 50minutes.

Machu Picchuuuu ! (Enfin...)

Mais une fois en haut on se pose pour bien profiter du paysage. On est finalement bien contents d'être montés, une vue incomparable des ruines et de leur environnement s'offre à nous.

Machu Picchuuuu ! (Enfin...)
Machu Picchuuuu ! (Enfin...)

Puis il faut redescendre jusqu'à Aguas Calientes, récupérer nos affaires à l'hôtel, puis retourner le long des rails (toujours aussi long mais au moins nous avons une dernière vue sur les terrasses inférieures) jusqu'à Hydroelectrica, où nous prenons un minibus pour faire les six heures de route jusqu'à Cusco.

Machu Picchuuuu ! (Enfin...)

On retrouve l'hôtel dans lequel nous avions laissé nos affaires, on mange rapidement une pizza et on se jette dans le lit, épuisés.

Ce trek est le plus dur de notre tour du monde, mais un des plus beaux. Les paysages étaient différents tout le long du parcours, les gens accueillants, les ruines impressionnantes. Une randonnée inoubliable !

Et une carte qui recapitule l'ensemble du trek du Choquequirao :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Jahah vous etes bien courageux parceque le Waina Picchu ou truc comme ça la Îl fait mal aux pattes le coquin ! <br /> Et rentrer dabs la foulé Avec l'horrible bus , c'est du costaud ! Bravo
Répondre
H
On avait tellement hâte de retrouver la poulette de Cuzco !
B
Hé bééé ! Et en Husaberg ça le fait
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents