Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Alice et Hugo en vadrouille

Alice et Hugo en vadrouille

Suivez nos étapes autour du Monde !


De Wellington à Christchurch

Publié par Hugo & Alice sur 10 Février 2015, 23:12pm

Catégories : #Nouvelle-Zélande

Après avoir quitté nos hôtes et leur gros cochon, nous avons pris la direction de Wellington, la capitale du pays, tout au sud de l'île du nord.

C'est une petite capitale, située en bord de mer. C'est assez agréable de s'y promener.

De Wellington à ChristchurchDe Wellington à Christchurch
De Wellington à ChristchurchDe Wellington à Christchurch
De Wellington à ChristchurchDe Wellington à Christchurch

Il y a plein de musées gratuits : le musée de la ville et de la mer, une gallerie d'art moderne (mais nous n'avons pas tout a fait compris l'artiste exposé) et surtout le musée Te Papa, un énorme musée de 6 étages, moderne, qui présente des choses très variés sur l'histoire et la géographie de la Nouvelle Zélande.

Un escargot comme ça t'en manges pas une douzaine !

Un escargot comme ça t'en manges pas une douzaine !

Attention ! Un orque derrière toi !

Attention ! Un orque derrière toi !

On peut aussi prendre le vieux funiculaire jusqu'au jardin botanique, et y faire une agréable balade.

De Wellington à Christchurch
De Wellington à ChristchurchDe Wellington à Christchurch
De Wellington à Christchurch

Nous avons aussi visité le parlement. Toutes les heures il y a des visites guidées, gratuites, avec tout plein d'explications. Nous savons maintenant tout sur le système politique néo-zélandais, presque plus que sur le français ! Et nous avons notamment appris que la Nouvelle Zélande était le premier pays au monde à accorder le droit de vote aux femmes, en 1893. Cette visite était très intéressante, mais les photos étaient interdites.

Puis nous avons pris le ferry pour l'île du sud. Le trajet est magnifique, au milieu des Malbourough Sounds.

De Wellington à Christchurch

A peine débarqués, nous prenons le bus pour Christchurch. Cette ville a été démolie par le tremblement de terre de 2011. Ce qui donne l'impression d'une ville en construction.

Dans le centre, la plupart des immeubles ont été rasés. Ceux qui restent sont à moitié détruits, ou entièrement vide. Sur chaque terrain vague il y a un parking, ce qui donne l'impression qu'il y a plus de parkings que de voitures.

La dame bleue toute nue est juste à gauche en sortant de l'église
La dame bleue toute nue est juste à gauche en sortant de l'église

La dame bleue toute nue est juste à gauche en sortant de l'église

Ces chaises représentent les 185 victimes du tremblement de terre.

Ces chaises représentent les 185 victimes du tremblement de terre.

La cathédrale est à moitié détruite, et ils ne savent toujours pas si ils vont la réhabiliter ou la démolir pour en reconstruire une nouvelle.

De Wellington à Christchurch

Un peu plus loin ils ont construit une cathédrale provisoire, avec des conteneurs, de la tôle, du plastique et des cartons. Ils l'appellent d'ailleurs "la cathédrale de cartons".

De Wellington à Christchurch
De Wellington à Christchurch

Au milieu de tout ça se trouve le dance-o-matic. Une machine à laver sur laquelle on peut brancher son téléphone pour diffuser la musique dans les hauts parleurs. Et on peut alors danser sur la piste de danse juste devant. Nous avons donc fait un petit rock en plein milieu de la ville.

De Wellington à Christchurch

Le centre commercial a été provisoirement aménagé dans des conteneurs.

De Wellington à Christchurch

Au milieu de la ville il y a une joli jardin botanique. Nous avons eu de la chance, le jour où nous y étions avait lieu un immense concert gratuit de l'orchestre symphonique de Christchurch. Avec en ouverture l'orchestre des jeunes, puis un ensmble de percussions japonaises. C'était un beau moment, conclu par un feu d'artifice en musique.

De Wellington à ChristchurchDe Wellington à Christchurch
Il a fallu qu'on aille à l'autre bout du monde pour voir notre premier french cancan !Il a fallu qu'on aille à l'autre bout du monde pour voir notre premier french cancan !

Il a fallu qu'on aille à l'autre bout du monde pour voir notre premier french cancan !

Après ces deux jours dans cette ville en pleine reconstruction, nous voudrions revenir dans quelques années voir ce qu'ils ont réussi à faire de toute l'énergie et la créativité qui sont nés après cette catastrophe.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Un petit rock, endiablé, comme ça au milieu de la ville, simplement tous les deux, cela devait être génial. Bises
Répondre
L
Moi j'aime bien la cathédrale en conteneurs et carton !
Répondre
A
Tout se passe bien si déjà prêt à répartir
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents